personnalisation de l’expérience client

Magasin expérimental écoresponsable

Le magasin permet d’une manière unique et avec réalisme d’évaluer les incidences de différentes actions stratégiques au niveau de la consommation responsable et de la personnalisation de l’expérience client, sur le comportement des consommateurs.

Reconstituer de manière réaliste l’environnement de l’acte d’achat d’un point de vente d’un commerce de détail classique.

Situé dans le pavillon DS de l’UQAM, le magasin expérimental écoresponsable (infrastructure ayant reçu une subvention de la Fondation Canadienne pour l’Innovation – Fonds des leaders John-R.-Evans) prend la forme d’un magasin en conditions réelles d’une superficie de 700 p2. Il comprend quatre stations thématiques (mode et cosmétiques, services, épicerie, produits de grande consommation).

Il est également équipé du matériel nécessaire à la mise en place des techniques du marketing multi-sensoriel (expérience son, optique photonique, expérience tactile et visuelle, expérience olfactive –diffuseur connecté à Internet-) et des dernières technologies de personnalisation de la relation client (miroir magique intégrant la technologie RFID, bornes interactives, mobilier intelligent, mannequins connectés, analyse de l’expression faciale, occulométrie ‘eyetracking’, 3D Body Scanner, modes de paiement mobile, etc.).

Le magasin sera inauguré

en octobre 2017.

La consommation responsable

Trois questions clés

Traduire l’écart intention-comportement en recommandations générales :

notamment en approfondissant la compréhension des freins entre les intentions et les comportements écoresponsables afin d’identifier les déterminants clés à l’achat écoresponsable et de proposer des recommandations pour une mise en marché optimale de l’offre de biens écoresponsables ;

Évaluer les potentialités des nouvelles technologies dans la communication de l’information environnementale d’un bien :

précisément en analysant l’impact de la transmission de différentes informations environnementales au consommateur (ex. impact environnemental, provenance, pratiques de l’entreprise, etc.) via les technologies de personnalisation de l’expérience client (UHF, NFC, BLE et RFID) ;

Communiquer l’information environnementale d’un bien :

spécifiquement en identifiant le type (forme) d’information compris et intégré par le consommateur, le niveau d’information optimal ou son impact sur le processus d’achat du consommateur.

BaromètreTout
novembre 24, 2016

Baromètre de la consommation responsable Édition 2016

Les milléniaux : une génération amorphe? Peut-être pas selon le Baromètre 2016 de la consommation responsable   Montréal, le 23 novembre 2016…
Read More
Abonnez-vous à notre infolettre
Suivez-nous